Ad Home

L'éléphant le plus solitaire du monde est enfin autorisé à quitter le zoo pour une vie meilleure


 





L'éléphant le plus solitaire du monde a finalement été autorisé à quitter son zoo pour un nouveau départ dans la vie.





Connu comme "l'√©l√©phant le plus solitaire du monde", Kaavan est enferm√© dans un zoo de la capitale pakistanaise Islamabad depuis plus de 35 ans.










En partie gr√Ęce √† l'organisation de protection des animaux Four Paws, il est d√©sormais libre ! Martin Bauer, un porte-parole de l'organisation, a d√©clar√© que l'√©l√©phant avait re√ßu l'autorisation m√©dicale de voyager, tr√®s probablement au Cambodge, o√Ļ il sera rejoint par d'autres √©l√©phants.










Les recherches ont montr√© que Kaavan √©tait non seulement affaibli, mais aussi sous-aliment√© (pas assez de nutriments sains). Ses ongles ont √©t√© cass√©s apr√®s des ann√©es de vie dans une pi√®ce qui ne lui convenait pas, a d√©clar√© Metro.









En mai, la Cour supr√™me du Pakistan a ordonn√© la fermeture du zoo de Marghazar en raison de conditions d√©sastreuses de vie des animaux et d'une n√©gligence syst√©mique. Jusqu'√† pr√©sent, Kaavan a √©t√© contraint de vivre enferm√© dans un petit enclos.










Malheureusement pour certains animaux, la décision de justice est arrivée trop tard, deux lions sont morts.





Bauer a d√©clar√© que des mesures seraient prises apr√®s que les contr√īles montrent que Kaavan est assez fort pour √™tre transport√© dans une r√©serve au Cambodge.











Cependant, son r√©tablissement a pris beaucoup de temps. L'√©l√©phant a plus que des blessures physiques, il a aussi des probl√®mes de comportement. En 2012, l'√©l√©phant a perdu son partenaire et lutte depuis lors contre la solitude et les mauvaises conditions de vie. 





On ne sait pas quand Kaavan fera le voyage, mais enfin il y a de la lumière au bout du tunnel !




Lire aussi : La chienne est tellement reconnaissante d'√™tre sauv√©e qu'elle ne peut s'emp√™cher de faire des c√Ęlins














Source


Fourni par Blogger.